LES PILIERS DU KRAV MAGA

Simplicité et rapidité

Kravmaga1Pour qu’une technique soit efficace dans la rue, il faut qu’elle soit la plus simple possible et permette une réaction immédiate. Un débutant, sera plus rapidement apte à se défendre en pratiquant le Krav Maga que les arts martiaux traditionnels, souvent complexes, donc lents à assimiler. Contrairement à certaines disciplines qui enseignent des techniques acrobatiques et compliquées dont l’exécution correcte nécessite des années de pratique et des qualités corporelles particulières, la simplicité du Krav Maga le rend accessible à tous. Concrètement, nous utilisons essentiellement des parades proches des réflexes naturels et des techniques de frappes portées avec les mains, les coudes, les jambes, les genoux et la tête. Dans la mesure du possible, nous ripostons avec une parade et un contre simultanés pour neutraliser l’agresseur avant qu’il n’enchaîne ses attaques. Les coups visent essentiellement les points sensibles ou vitaux comme les parties génitales, les yeux, la gorge, ou encore les genoux. Nous pratiquons aussi quelques clés, étranglements et projections ainsi que le combat au sol, toujours selon le principe du « tout est permis ».

Comme nos techniques de défense respectent la morphologie humaine, elles sont peu traumatisantes pour celui qui les pratique. La majorité des coups de pieds, par exemple, sont donnés en dessous de la ceinture. Cela limite les traumatismes liés à la pratique des coups de pied hauts, comme les blessures ligamentaires, musculaires et articulaires, ainsi que l’arthrose de la hanche ou du genou…

Efficacité

Kravmaga2Le Krav Maga a émergé en Israël dans un environnement géopolitique où la violence était courante. Placés en situation de conflit quasi permanent, l’armée et les services de sécurité israéliens avaient besoin d’une méthode de combat à mains nues vraiment efficace. Par la force des choses, le Krav Maga a souvent été utilisé en situation réelle et Maître Imrich Lichtenfeld, son créateur, l’a constamment amélioré en fonction des résultats. Quand le Krav Maga a cessé d’être classé secret militaire en 1964, Imi l’a adapté aux besoins des civils, tout en préservant son efficacité. C’est pour cela que dans notre discipline, l’esthétisme n’a pas de place prépondérante. L’efficacité et la cohérence prime sur toute autre considération.

Alors que beaucoup d’arts martiaux ont peu à peu adaptés leurs techniques pour satisfaire aux exigences de la compétition, le Krav Maga est resté fidèle à ses principes. Tout est permis, que ce soit les frappes aux parties génitales, les piques dans les yeux ou encore les coups de tête. Car dans la rue, il n’y a aucune règle! Le Krav Maga enseigne à sauver des vies et à faire face à la violence. Il ne peut être dénaturé par des règlements destinés à permettre la pratique de compétitions sportives.

Maîtrise de soi

_DSC6261Nous considérons qu’il n’y a pas de réelle efficacité sans véritable maîtrise de soi. Le Krav Maga développé par Imi est fondé sur des valeurs morales qui soulignent l’importance de l’intégrité personnelle, de la non violence et de l’humilité. Le pratiquant est une personne respectueuse et honnête. A l’entraînement, son comportement courtois permet une pratique agréable et sûre.

Etre maître de soi, cela signifie aussi agir selon un principe de proportionnalité et ne pas recourir au Krav Maga quand la situation ne l’exige pas. En fonction des circonstances et du danger que représente l’agresseur, le pratiquant essayera d’éviter la confrontation en s’en allant ou si cela lui est possible, de le ramener à la raison en lui parlant. Mais, si c’est absolument indispensable, il saura utiliser les techniques entraînées pour défendre sa vie ou celle d’autrui. A un stade avancé, le pratiquant devra, comme le voulait Maître Lichtenfeld, « maîtriser si bien la self-défense qu’il n’aura jamais à tuer qui que ce soit, quelle que soit la situation ».

Source: FSKM